Une semaine après la tempête les stigmates toujours visibles

Il y a une semaine dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 novembre, la tempête Amélie frappait notre littoral. Arbres arrachés, coupures d’électricités et dégats matériels divers étaient constatés au petit matin.

À noter: La tempête Amélie n’entre pas dans le champ des catastrophes naturelles, les effets du vent étant couverts par d’autres garanties. Le vent étant supérieur à 100/km, cette tempête Amélie relève d’un cas de force majeure pour lequel la responsabilité de la commune ne peut être engagée. Pour tout dégât occasionné par une branche ou un arbre situé sur le domaine public, les administrés doivent donc s’adresser directement à leur assureur.

Sept jours après, les communes dressent un nouveau bilan des intempéries.

LEGE CAP-FERRET

  • 470 foyers sans électricité : La police municipale et le CCAS appuyés par la réserve communale de sauvegarde ont fait du porte à porte dans les secteurs sans électricité pour identifier les besoins des habitants et prendre en charge les urgences. L’électricité est rétablie dans la quasi-totalité des foyers identifiés
  • Les principales voies de circulation ont été rétablies en priorité dès dimanche matin, les arbres menaçants ont été abattus depuis mais de nombreuses branches menacent encore de tomber sur le domaine public. Les services techniques et la police municipale continuent de sillonner la commune pour identifier les situations à risques et les traiter. Ce travail de fourmi va nécessiter plusieurs semaines, au vu de la configuration de la commune.
  • L’ONF a ouvert les parkings des plages et sécurisé les routes forestières ouvertes au public. Néanmoins, les pistes cyclables forestières resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. Au vu des conditions météorologiques annoncées, des chutes d’arbres ou de branches sont probables. La fréquentation des forêts reste fortement déconseillée et la vigilance reste de mise sur l’ensemble de la commune.
  • La COBAN met en place une collecte de végétaux pour les particuliers dans différents points de la commune. Quatre espaces seront réservés à ces déchets végétaux, à partir de ce vendredi 8 novembre et en complément de la déchèterie de Lège.

ARES

La commune a été particulièrement frappée par la tempête et des habitations ont été touchées par des chutes d’arbres.

ANDERNOS

Dés le dimanche matin une vingtaine d’agents municipaux ont sillonné la ville pour sécuriser les espaces publics et les voies de circulation, et résoudre les situations d’urgence signalées ce jour-là à la Mairie.

  • 100 demandes d’intervention ont été satisfaites par les Services techniques.
  • 200 arbres sont tombés. L’ensemble des bâtiments communaux a fait l’objet d’un contrôle, en priorité les écoles. La situation est revenue à la normale mais de nombreux déchets verts sur le domaine public et chez les particuliers restent à évacuer. Aussi dans un souci d’efficacité, la Ville a mis en place des points de dépôts des déchets verts à disposition de l’ensemble des administrés. 12 points (aire de 200 m2) sont répartis dans toute la ville et seront maintenus jusqu’au 30 novembre. Ces déchets seront collectés par la COBAN.
  • Le Bois du Broustic, particulièrement touché lors de cette tempête, reste fermé pour des questions de sécurité.
  • Des bateaux sont toujours échoués sur les plages du Betey et du Mauret

AUDENGE

La tempête a causé, comme partout dans les départements touchés, des dégâts. Les agents du service technique, la police municipale et les élus ont été toute la journée de dimanche sur le terrain, à pied d’œuvre, pour dégager les rues et réaliser les premières interventions. D’autres ont suivi toute la semaine pour sécuriser les voies et réparer les dommages engendrés par les vents violents et la pluie sur l’espace public.

L’électricité a été rétablie dans les foyers

BIGANOS

(Reportage à venir)
Les bois et parcs de la commune ont été particulièrement touchés. 100 arbres sont tombés sur les domaines publics et privés. Le parc du pin reste fermé jusqu’à nouvel ordre.

LE TEICH

Les tempêtes sont la source de bien des désagréments mais elles apportent souvent avec elles de petits cadeaux venus du large !
À observer en ce moment, sur la Réserve et au niveau de la plage du Teich, des océanites culblanc (Leach’s Storm Petrel), oiseaux marins pélagiques qui ne s’approchent habituellement pas des côtes. (La réserve ornithologique est restée fermée toute la journée de dimanche , le temps pour les gestionnaires des rétablir les accès et sécuriser les chemins. )

LA TESTE DE BUCH

Les services Municipaux sont toujours sur le terrain pour s’occuper des dégradations liées au passage de la tempête Amelie.

Information déchets verts : En ce qui concerne les déchets verts « Non lourds et non volumineux », s’ils sont situés à côté des containers des particuliers ils seront collectés en même temps que les ordures ménagères. Par la suite, la Ville prendra en charge les déchets verts, regroupés et stockés sur le trottoir devant les domiciles, jusqu’à Nöel.

Le Cimetière est à nouveau ouvert au public.

 

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DawnGus
DawnGus
3 années il y a

Pourquoi ne pas aussi évoquer la forte pollution observée sur les plages du Moulleau, d’Arcachon, du Pyla ?
Pollution principalement causée par les déchets ostréicoles… Qui ose en parler ?