Restauration de la zostère : le Parc naturel marin recherche des volontaires


Un projet participatif de collecte de graines de zostère naine aura lieu du 24 au 31 août
sur l’estran de l’île aux Oiseaux, sur le Bassin d’Arcachon. Un appel à est lancé
.

Le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon propose depuis 2021 des chantiers participatifs pour la restauration des herbiers de zostère naine qui ont subi une régression majeure ces vingt dernières années.
Les premiers résultats suite aux semis réalisés au printemps 2022 sont très encourageants. Ils montrent que cette méthode pourrait permettre d’amorcer la recolonisation des herbiers dans des secteurs où ils ont disparu, en particulier dans des zones n’étant plus approvisionnées naturellement en graines.


La nécessité de mettre en œuvre cette méthode à grande échelle implique une large mobilisation de volontaires dans ce projet, en particulier pour la récolte de graines. En effet, un nombre important de graines est essentiel pour restaurer des surfaces significatives et mettre en œuvre un schéma expérimental le plus complet possible.

L’an dernier, 55 000 graines avaient été récoltées à l’été, avant d’être stockées durant l’automne et l’hiver puis semées au printemps.

Cette année, la récolte se déroulera du 24 août au 31 août sur un herbier de l’estran de l’Ile aux Oiseaux

Le Parc naturel marin recherche des participants pour participer à la collecte mais aussi pour transporter les autres volontaires avec leurs bateaux. Afin de pouvoir organiser ces chantiers et encadrer les participants de façon optimale, l’inscription est obligatoire avant le jeudi 18 août via le formulaire en
ligne accessible en ligne ici.


Aucune expérience préalable n’est nécessaire, une petite formation sera dispensée sur place. Les marées durent entre 2 et 3 heures.
Pour plus d’informations, contactez le Parc naturel marin au 05 56 22 06 86

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Véronique
Véronique
6 mois il y a

Bonjour,
Habitants de la Hume, mon mari et moi serions volontaires
Bien cordialement
Véronique