Plage sans mégot… le chiffre fou de Wings of the Ocean

Entre mai et octobre, l’équipe locale de l’association Wings of the Ocean a réalisé près de 80 ramassages de déchets sauvages sur les plages et littoraux du Bassin d’Arcachon. Après 6 mois de ramassage, l’équipe recense plus de 1 500 kilos de déchets dont 60 100 mégots. 

Avec ses 80 km2 de circonférence, le Bassin d’Arcachon abrite 435 km2 d’espaces marins, 50 000 oiseaux dans sa zone protégée et plus de 4 000 hectares d’herbiers, abritant une riche biodiversité. Bien que le Bassin d’Arcachon soit un parc naturel protégé, il n’est pas épargné par les incivilités.

Les 39 bénévoles ayant pris part à la mission tout au long de l’aventure se sont établis à la
Teste-de-Buch, dans une maison mise à disposition par Darwin. De concert avec les associations locales telles que Surfrider, la Water Family, Child of the sea ou encore LPO Aquitaine, La Ligue pour la Protection des Oiseaux, les bénévoles ont participé à 3 actions de ramassage hebdomadaire

Micro-plastiques et mégots

Après près de 6 mois d’action sur le Bassin, l’équipe de bénévoles constate de nombreux micro-plastiques que l’on nomme “larmes de sirène” : de petites billes de plastiques toxiques
relâchées par les industriels dans l’océan, au nombre de 250 000 tonnes par an selon un article récent du Monde. Matières premières du plastique, ces larmes de sirène sont directement issues du pétrole.

C’est également 60 100 mégots qui ont été recensé lors de ces ramassages…

En parallèle des ramassages, les bénévoles ont réalisé de nombreuses actions de sensibilisation, avec plus de 1 200 personnes touchées, à travers l’organisation de stands et d’ateliers sur les marchés locaux, d’interventions dans les écoles et les lycées, et en créant un évènement inter-associatif en fin de mission, RÉ-GÉNÉRATION, venu sceller les liens avec les acteurs locaux, au service d’une cause commune : la protection de la biodiversité du Bassin d’Arcachon.

Plusieurs communes du Bassin d’Arcachon se mobilisent également et initient les plages sans mégots à travers des panneaux de sensibilisation.

  • À Lège Cap-Ferret, c’est le conseil municipal des jeunes qui a initié la plage sans tabac à La Vigne.
  • À La Teste de Buch, la plage de Pyla-sur-mer est la première en Gironde a être labelissée plage sans tabac par la Ligue contre le Cancer.
  • Enfin à Andernos, la mairie milite pour une plage sans mégot et des cendriers de plage sont à disposition des vacanciers.
  • À Arcachon, une campagne de sensibilisation a également été menée en 2019 en rappelant que des poubelles de plage sont là pour jeter les mégots (CF Photos)
Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laura
Laura
11 jours il y a

Bonjour,

Merci infiniement pour ce que vous faites..🙏🙏 comment est il possible de vous rejoindre et de participer aux opérations de dépollution. Merci. Bonne soirée.

Laura