Le Bassin d’Arcachon compte plus de 141 500 habitants : combien sur votre commune ?

L’Insee, Institut national de la statistique et des études économiques, a publié en cette fin décembre les derniers chiffres du recensement. On apprend qu’au 1er janvier 2020, le Bassin d’Arcachon comptait 141500 habitants, un chiffre en nette progression et en avance de 5 ans sur les prévisions les plus optimistes.

Sur le Sud Bassin :

La Cobas comptait en 2020 : 69504 habitants qui se répartissent comme suit:

  • Arcachon: 11391 hab. -> 11 898 en 2019 soit – 4,44%
  • La Teste de Buch : 26546 hab. -> 22334 en 2019 soit + 0,38%
  • Gujan-Mestras : 22485 hab. -> 22334 en 2019 soit + 0,76%
  • Le Teich : 8980 hab. -> 8679 en 2019 soit +3,47%

Les estimations de l’INSEE prévoient 74 416 habitants sur la Cobas à l’horizon 2030.

Sur le Nord Bassin:

La Coban comptait en 2020 : 71 993 habitants qui se répartissent comme suit :

  • Biganos : 11186 hab. -> 11113 en 2019 soit +0,66%
  • Mios : 11312 hab. -> 10919 en 2019 soit + 3,60%
  • Marcheprime : 5206 hab. -> 5073 en 2019 soit +2,62 %
  • Audenge : 9267 hab. -> 8801 en 2019 soit + 5,29%
  • Lanton : 7413 hab. -> 7424 en 2019 soit – 0,15%
  • Andernos : 12569 hab. -> 12517 en 2019 soit + 0,41 %
  • Arès : 6536 hab. -> 6503 en 2019 soit + 0,50%
  • Lège Cap Ferret : 8504 hab. -> 8522 en 2019 soit – 0,21%

Au 1er janvier 2020 le pays Barval qui comprend le Bassin d’Arcachon et le Val de L’Eyre comprenait donc 163 034 hab. contre 131 000 en 2006, 135 280 en 2008 et 159 111 en 2018. Des chiffres qui correspondent à un augmentation moyenne de 1920 hab/ an (+1,19%)

Sans surprise, le territoire du Bassin d’Arcachon confirme son attractivité dans un contexte d’élaboration du Schémat de Cohérence Territoire (SCOT) document d’orientation générale à long terme des politiques d’organisation de l’espace et d’urbanisme, d’habitat, de mobilités, d’aménagement commercial, d’environnement .

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Danielle Loisel
Danielle Loisel
22 jours il y a

bonjour, on ne compte plus le nombre de maisons inoccupées tout autour du bassin, je confirme, en découvrant, tout au long de mes promenades, toutes ces maisons aux volets clos, grandes ou petites, alors que tant de personnes cherchent à se loger, dans cette belle region…. bien triste. décevant et, surtout pour les saisonniers, et après, l’on s’étonne que les commerçants peinent à recruter…. chercher l’erreur !!!

dp33fr
dp33fr
26 jours il y a

Les villes en plus fortes progressions sont aussi celles proches de gare et zone commerciale importante (biganos). Celles qui progressent le moins comme Arès et Andernos sont les moins dotées en commerces, pas de gare, prix m2 des terrains très exagérés

BOITARD Nathalie
BOITARD Nathalie
29 jours il y a

ce recensement est complètement faussé,sachant que beaucoup de maisons secondaires sont innoquipees 3 mois / 12