Éphéméride // C’était un 19 août… le grand incendie de 1949

©photo INA / Les archives vidéos de l’INA sur ce lien -> https://www.youtube.com/watch?v=rC_odKwFKDM&t=5s

Les feux que l’on vient de connaître, aussi tragiques soient-ils, n’ont jamais eu l’importance du grand incendie d’août 1949. Cet été là,  50 000 hectares ont été détruits et, le pire, 82 pompiers ont trouvé la mort.

         Le phare du Cap-Ferret est allumé, en plein jour, ce 20 août 1949. Et son pinceau lumineux a du mal à percer les rouleaux de fumée qui couvrent le Bassin, en vagues noires, depuis l’intérieur des terres. Une fumée visible à 100 kilomètres à la ronde tandis que le vent d’ouest souffle depuis deux jours. Mios, Lamothe, Facture, Andernos-les-Bains, Arès sont menacées par ce qui va devenir l’incendie du siècle dans Les Landes girondines.

         Tout a débuté la veille, le 19 août, dans une scierie, à cause d’une cigarette mal éteinte. Rapidement, le foyer se transforme en incendie embrasant un stock de planches, et il atteint la forêt. L’alerte donnée, des hommes de la commune commencent à lutter… avec des branchages ! Cette première journée, tout va très vite car il fait chaud et sec et la forêt est dans un état de sécheresse exceptionnelle durant ce troisième été caniculaire de premier rang.

         À la fin de la journée, le feu arrive à quelques centaines de mètres des premières maisons d’Arès. Il faut les évacuer, tandis que les habitants tentent de lutter avec des pelles, des branchages, là où l’on peut encore approcher le brasier. Heureusement, le vent tourne et le feu épargne le village. Entre Arès et Marcheprime, tout le pinhadar est embrasé. La chaleur est telle que le tronc des pins se consume de l’intérieur en transformant les arbres en autant de torches flamboyantes. Tout cela n’est encore rien. Le pire arrive dans l’après-midi de ce 20 août : une véritable tornade de feu se déclenche alors que le vent change de direction. Les communes du bord du Bassin sont sauvées, mais pas un groupe de pompiers pris à revers dans l’immense foyer. Les professionnels du feu avoueront plus tard qu’ils n’avaient jamais connu un tel phénomène. Bilan : 82 morts.

Olivier de Marliave – Société historique et Archéologique d’Arcachon et du pays de Buch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Flaner dans les…
Flaner dans les villages ostréicoles
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Se balader sur les…
Se balader sur les pistes cyclables
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Découvrir les sites…
Découvrir les sites naturels
03-31décembre
Culture
Arcachon
- Carnet d’énigmes…
Carnet d’énigmes spécial enfants
Guidés par Archy l’écureuil et accompagnés de leurs parents, les enfants partent à l’aventure pour résoudre les mystères de la Ville d’Hiver. Une récompense sera au rendez-vous en cas de bonne réponse à l’énigme finale. Conseillé de 7 à 13 [...]
13-20avril
Cinéma - 17:00
Arcachon
- L’invité du mois
L’invité du mois
L’invité du mois c’est une rencontre par mois avec une personnalité, sur un thème différent. D’octobre 2022 à mars 2023, rendez-vous à l’Auditorium du MAAT.
24-10décembre
Culture
Andernos les Bains
- Résidence…
Résidence d’artiste
La ville d’Andernos-les-Bains organise pour le première fois cette année un temps de résidence artistique « hors saison » au sein de la Maison Louis David afin de s’ouvrir à la démarche de création. Conçue comme une expérience artistique mais aussi comme [...]
01-30novembre
Santé - 8:00 ⋅ 17:00
Mios
- Movember
Movember
Cette manifestation a pour but de sensibiliser l’opinion publique et lever des fonds pour la recherche contre les maladies masculines telles que le cancer de la prostate. Pour sa première participation, la ville de Mios proposera des animations tout au [...]