Drame de l’INO : un hommage rendu à la stèle des péris en mer

Ce samedi 20 novembre un an après la disparition de Stéphane, matelot du navire de pêche INO, un hommage était rendu à la stèle des marins péris en mer.

Le patron, Nicolas Brin, avait pu se réfugier sur la coque. Il n’était pas présent ce samedi mais a tenu à adresser un message :

1 an que notre drame a eu lieu, nous n’oublierons jamais, nous devons apprendre à vivre avec.Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement, nous n’avons pas pu être présent mais nous nous levons tous les matins avec ce sentiment de culpabilité que Nicolas aura toujours d’être rentré seul, et n’avoir pas de réponse à sa question : pourquoi. Que la paix soit avec tout nos disparus.

Vanessa et Nicolas brin

Le rapport d’enquête pointe la dangerosité des passes du Bassin d’Arcachon

Dans son rapport d’enquête le BEA, bureau enquête accident, ne relève pas de maquement à la sécurité de la part des marins mais pointe du doigt la dangerosité des passes du bassin d’Arcachon. Le 20 novembre 2020 la météo était bonne mais une vague plus grande que les autres a surpris son patron.  

Le BEA préconise  une table ronde pour réunir les professionnels de la mer, les militaires du sémaphore du Cap Ferret qui surveillent l’entrée du Bassin ainsi que les Sauveteurs en mer.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires