Bientôt, un « super scanner » contre les cancers au pôle de santé

Le pôle de santé d’Arcachon a décidé de se porter candidat pour accueillir un nouvel équipement en médecine nucléaire pour le traitement du cancer. La médecine nucléaire est la spécialité médicale qui utilise les propriétés de la radioactivité à des fins de diagnostic.

Actuellement, sur l’ensemble des parcours en cancérologie, l’offre du Sud Bassin, principalement sur le pôle santé d’Arcachon, offre la quasi-totalité des compétences à l’exception de la médecine nucléaire et la radiothérapie.

Entre 2020 et 2022, 4% des habitants du Bassin ont été hospitalisés pour la prise en charge d’un cancer

Le TEP-Scan (ou Pet-Scan) permet d’obtenir des images d’une extrême précision du muscle cardiaque, des poumons, de la thyroïde…Ces images en 2 ou 3 dimensions aident à la détection de lésions profondes ou de maladies à des stades très précoces de leur développement et apportent ainsi un complément à la radiologie, à l’échographie et à l’IRM.

Un positionnement géographique stratégique

Une implantation de ce « super scanner » permettra de répondre aux besoins de la population du Sud Bassin mais aussi du Nord Bassin et du Nord des Landes dans la mesure où seul Mont de Marsan dispose d’un tel équipement.

Un dossier de demande d’autorisation sera déposé auprès de l’Agence régionale de Santé (ARS) une fois que le Projet régional de Santé PRS 2023-2028 sera révisé. En parallèle, le pôle santé d’Arcachon est en train d’acheter un terrain à la commune de La-Teste-de-Buch à proximité du pôle de santé pour pouvoir accueillir cette nouvelle modalité.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires