Arès présente son plan de sobriété énergétique

La crise énergétique actuelle impacte notre ville, notre collectivité comme l’ensemble des foyers.

Par anticipation, dès le début de mandature en 2020, la Municipalité a mené une réflexion et pris des décisions dans la perspective de réaliser des économies d’énergie et de réduire la pollution lumineuse afin de maîtriser la consommation des fluides et les dépenses inhérentes.

En 2022 1,3 millions d’euros ont été investis afin que l’ensemble des candélabres soient changés pour passer au LED.

LA CONSOMMATION

La consommation annuelle avant travaux était de 1 012600 Kwh par an.
Grâce à ces travaux, la consommation annuelle est dorénavant de 422 000 Kwh par an.

ÉCLAIRAGE DE NUIT

COUPURE NOCTURNE DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC DE 0H30 à 5H30
Un plan d’extinction de nuit, est en cours de réalisation. Il sera effectif dès que la rénovation de 47 armoires sur les 54 existantes sera finalisée, permettant une consommation ramenée à 277 000 Kwh par an.

Les coûts de la consommation électrique annuelle sans les travaux auraient été de 506 000€. Ceux, après travaux sont ramenés à 138 500€.

La ville réalise ainsi, grâce à nos actions, une économie annuelle de 367 500€.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hereiti14
Hereiti14
1 année il y a

Arès s’est réveillée, bravo à la municipalité ! Culture, plan d’amélioration énergétique…on peut continuer avec l’urbanisme : prenons en compte la coupe des arbres sur des parcelles à construire ,de plus en plus petites, avec obligation de replanter en le notifiant dans le permis !
Cependant, bel effort ,on va dans le bon sens!
Merci.
Famille Arésienne.

GIRAUDON
GIRAUDON
1 année il y a

BRAVO ET MERCI A VOUS TOUS

Giraudon
Giraudon
1 année il y a

Excellente initiative .bravo et merci

Cc
Cc
1 année il y a

Et ce n’est que cela le plan de sobriété énergétique de la ville ?
Pas d’infos sur le coût futur du contrat d’électricité malgré la baisse de la consommation, sur les économies de chauffage, la consommation de carburants, … ?