« Alégo » : le tout 1er réseau de bus urbains du Nord Bassin se dévoile !

Dès le mois de septembre 2024, le Nord Bassin disposera de son propre réseau de transport en commun: « Alégo ». Une révolution pour l’agglomération, la dernière de la côte Atlantique à n’être pas équipée en réseau de bus urbains.

C’est la société Transdev, également en charge du réseau du Sud Bassin, qui devra relever le défi de développer et animer ce réseau de bus à partir de zéro. « C’est un honneur mais aussi un beau défi car il va falloir donner de nouvelles habitudes à une population qui n’a pas la culture du transport en commun », témoigne Pascal Morganti, directeur Régional de Transdev.

Au delà d’un nouveau service proposé à nos populations, le réseau de transport permettra de fluidifier la circulation sur notre territoire, se réjouit Xavier Daney, maire d’Arès et président de la commission « Transport » à la Coban. Les études ont montré sur Lège Cap-Ferret qu’un déport de 5% des usagers de la route vers le réseau de bus permettrait de régler quasiment tous les points de blocages sur les routes de la presqu’ile.

cliquez pour agrandir

Le réseau se composera comme suit :

  • 2 lignes littorales qui assureront les liaisons structurantes entre les communes avec une forte fréquence et une large amplitude horaire. Ex : entre Biganos et Lège Cap-Ferret, une liaison toute les 30/60 min.
  • 1 ligne estivale vers le grand Crohot.
  • 6 lignes de proximité pour assurer les déplacements interne dans les villes, relier les quartiers et pôles importants de types centre-ville, gares, pôles d’activité et commerciaux.
  • 2 lignes dites de « rabattement » pour faire le lien avec le Bus Express vers la métropole et les gares TER.

Le service sera assuré à compter du 1er septembre, tous les jours de la semaine et en soirée jusqu’à 22h45 sur la ligne Biganos<>Lège.

Transdev espère assurer le transport de près de 1 millions de voyageurs par an, soit 15 trajets par habitants par an.

En chiffres :

  • 10 lignes de bus
  • 70 véhicules de 35 à 80 places.
  • 29 lignes scolaires
  • tarif pour un trajet hors abonnement : 1,30 euro. / 30 euros mensuel (15 euros mensuel pour les moins de 28 ans)
  • Coût pour la collectivité: 70 millions d’euros sur 7 ans.

« Le réseau est encore évolutif« 

« L’enjeu c’est de faire changer les habitudes de déplacements »

Vaste campagne de recrutement

Afin de pouvoir développer ce nouveau service territtorial, Transdev prévoit la création de près de 100 emplois localement et notamment le recrutement de 80 conducteurs. Le process de recrutement est déjà engagé par les équipes de Transdev. À noter qu’il n’est pas indispensable d’être titulaire du permis D pour postuler, trois sessions de formations seront dispensées.

2 job dating seront encore organisés : le 4 mai à Mios (Forum de l’emploi) et le mercredi 15 mai à Audenge.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires