Ostréiculture : état des lieux à l’approche des fêtes de fin d’année

Le Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon Aquitaine (CRCAA) s’est réuni hier en conseil. À l’ordre du jour, plusieurs points, notamment le Banc d’Arguin, la question sanitaire, ainsi que l’entretien et la réhabilitation du domaine public maritime.

  • Le Banc d’Arguin

« On continue à s’appliquer et à jouer les bons élèves » affirme Thierry Lafon, le Président.

Un état des lieux a été réalisé en octobre 2021, pour une attribution de parcelle à la fin de l’été 2022. Un procédé lent qui ne correspond pas forcément à l’évolution du Banc.

  • La question sanitaire

Si un phénomène de mortalité sporadique persiste, surtout chez les juvéniles, il reste tout à fait correct et dans la norme. Ainsi, contrairement aux inquiétudes, suite aux fortes mortalités de 2020, le volume de produit disponible cette fin d’année, est en rapport à la demande, toujours plus élevée en cette période de fêtes.

En ce qui concerne la crise sanitaire, Thierry Lafon explique : « on n’est pas dans un état d’anxiété majeur, malgré la situation anxiogène ». Car pour la vente directe, l’ostréiculture est sur un segment de marché qui ne souffre que peu de la crise.

Cependant, le Comité émet une doléance en ce qui concerne le réseau censé suivre les mortalités d’huîtres, un réseau qui se contente de suivre seulement les maladies réglementaires, ce qui concerne la plupart du temps, des pathogènes obsolètes. Résultat : le suivi de contaminants pertinents, se fait au frais de la profession.

  • La main-d’œuvre

Le secteur de l’ostréiculture, comme bien d’autres, souffre en revanche d’un manque de main-d’œuvre, ce qui est d’autant plus vrai en fin d’année, où la pénurie se fait clairement ressentir. Pénurie amplifiée sur le Bassin à cause du phénomène foncier. En effet, il devient de plus en plus difficile de se loger à moindre coût dans la région.

  • Les friches

L’idée qui avait été émise de pouvoir retirer un parc à un ostréiculteur qui ne l’exploite pas correctement a fait son chemin. En effet, il y a quelques temps, le Conseil évoquait le problème des friches, considérée par le Président comme « une nuisance sur la capacité à produire ». Il a donc été décidé de remettre ces concessions à quelqu’un d’autre sous condition de remise en état. Un système qui permet d’améliorer la situation sans financement public.

Ainsi, 13 concessions ont été identifiées comme à l’abandon. Si l’une d’elle venait tout juste d’être reprise par un ostréiculteur, pour la plupart des autres, la mise en demeure a eu l’effet escompté et a, semble-t-il, réveillé certains professionnels.

Pour les dernières, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) va les proposer au retrait. Elles seront donc mises à l’affichage, pour qui veut les reprendre.

Ainsi se conclut le Conseil, le dernier pour Thierry Lafon, qui ne se représentera pas aux prochaines élections en février 2022. Les candidats ont d’ailleurs jusqu’au 8 janvier pour déposer leur candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Flaner dans les…
Flaner dans les villages ostréicoles
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Se balader sur les…
Se balader sur les pistes cyclables
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Découvrir les sites…
Découvrir les sites naturels
03-31décembre
Culture
Arcachon
- Carnet d’énigmes…
Carnet d’énigmes spécial enfants
Guidés par Archy l’écureuil et accompagnés de leurs parents, les enfants partent à l’aventure pour résoudre les mystères de la Ville d’Hiver. Une récompense sera au rendez-vous en cas de bonne réponse à l’énigme finale. Conseillé de 7 à 13 [...]
10-03novembre
Culture - 10:30 ⋅ 11:45
Gujan Mestras
- Une escale à Larros
Une escale à Larros
Entres cabanes pittoresques, chantiers navals, bateaux traditionnels, coquilles d’huîtres ici et là… et le Barbot bien entendu, vous êtes tout simplement ailleurs ! Appréciez l’authenticité du Port de Larros et découvrez le patrimoine maritime: mélange de modernisme et de traditions. [...]
12-31octobre
Culture
Gujan Mestras
- Si la Hume…
Si la Hume m’était contée
Quartier balnéaire de Gujan-Mestras depuis la création du Syndicat d’Initiative en 1927, L a Hume a pourtant une histoire beaucoup plus ancienne. Nous découvrirons comment ce quartier, pauvre et isolé au début du 20ème siècle, a évolué pour devenir ce [...]
13-02novembre
Culture
Gujan Mestras
- Gujan-Mestras…
Gujan-Mestras insolite
Il est des coins cachés, ou des lieux qui gardent tout leur mystère. Un nom qui intrigue, un lieu mystérieux, un chemin dérobé qui propulse à une autre époque. Nous partirons à la découverte de tout ces lieux connus, mais [...]