Nord Bassin 2030 : qu’est-ce qui va changer?

Validé en conseil communautaire cette semaine, le projet de territoire 2030 de la COBAN se dévoile. Economie – mobilités – ressources – solidarités et équipements constitueront les grands enjeux du développement de l’intercommunalité sur les prochaines années.

Economie :

Compétente en la matière depuis 2017, la Coban souhaite accompagner la création d’entreprise. « Il est nécessaire pour cela de dégager du foncier« , précisent Nathalie Le Yondre, présidente du bureau des maires et Cédric Pain, vice-président en charge de la stratégie territoriale en conférence de presse.

Parmi les priorités identifiées, la communauté d’agglomération mènera une étude de prospective foncière pour envisager les possibilités d’implantation à court terme. La Coban souhaite également développer le secteur tertiaire en complément des activités traditionnelles que sont la mer, le tourisme, la construction et la forêt. Là encore, les besoins en salles et bureaux devront être identifiés.

Mobilités :

La Coban relance la réflexion autour du projet de déplacements durables du Nord Bassin en lien avec le Département. La priorité sera donnée au développement d’un réseau de transports en commun avec l’objectif d’être « concret, réactif et pragmatique » selon les termes utilisés ce mercredi par le maire de Mios, Cédric Pain.

À ce titre, sans être officiellement écarté, la présidente du Bureau des maires se veut très claire: « le projet de grand contournement du Nord Bassin ne pourra pas se faire en l’état. Après 30 ans d’impasse il faut changer de prisme et envisager des déplacements adaptés aux enjeux de demain. »

L’objectif est d’agir vite, à l’échéance 2024/2025.

Ressources:

Devenir un territoire à énergie positive, tel est l’objectif que se fixe la communauté d’agglomération du Nord Bassin par le développement de la méthanisation et du photovoltaïque. Il s’agira d’identifier les sites susceptibles d’accueillir de nouvelles installations. Une étude de faisabilité pour un site de compostage des bio-déchets sera également menée.

Solidarités :

Monter à 11% de logements sociaux : « c’est un objectif réaliste » pour les élus en charge du dossier. Le développement des logements collectifs et sociaux s’accompagnera d’une étude de besoins en hébergements d’urgence. La Coban souhaite également porter un projet de résidence à destination des travailleurs saisonniers.

Equipements:

Le projet de construction de deux nouveaux équipements aquatiques doit encore être affiné. Les implantations définitives ne sont pas actées et devront être envisagées selon les opportunités foncières, les déplacements et l’équilibre à l’échelle du territoire.

Sur le dossier du nouveau siège communautaire, le calendrier est plus avancé. Le siège actuel du domaine des colonies à Andernos sera entièrement rénové pour accueillir les 60 agents permanents qui travaillent dans les locaux de la Coban. La surface totale atteindra les 2000 m2. Les travaux devraient débuter au 2ème semestre 2022.[Voir photo ci-dessus]

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Georges
Georges
11 mois il y a

Je note que la COBAN se met en tête de liste des priorités pour refaire ses bureaux et que les autres installations ( nautiques par exemple) attendent toujours !