Des nichoirs à oiseaux et chauve-souris fleurissent dans la ville

À ville d’Andernos : un arbre coupé = un nichoir animalier = un arbre planté

Le Service des Espaces verts de la Ville d’Andernos qui a pour mission d’entretenir les espaces boisés, est amené à élaguer, parfois abattre certains arbres malades ou devenus dangereux.

Mais depuis quelques mois, quand leur emplacement le permet, ils ne sont plus sectionnés au pied mais coupés à une hauteur allant de 1m50 à 6m. Ces pieds sont alors travaillés par les élagueurs, afin de créer des nichoirs.

D’ores et déjà 15 nichoirs ont été réalisés un peu partout dans la ville et notamment dans le bois du Broustic (photo ci-jointe) où Chauve-souris, insectes et oiseaux sont les bienvenus !

Une démarche qui s’inscrit dans la préservation de l’environnement, la protection des espèces, et leur régénération. Et pour compléter cette démarche, lorsqu’un arbre est abattu, un nouvel arbre d’une essence locale est systématiquement replanté dans un espace étudié pouvant l’accueillir à long terme.
 

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yvon
Yvon
2 années il y a

Mouais… C’est toujours mieux que rien… mais le principal est d’arrêter de couper les arbres (sauf ceux dans un état sanitaire dangereux bien sur) ! Et si pas d’autres moyens, d’abvord penser à REPLANTER ! Là c’est presque de la création artistique, les oiseaux et chauves-souris s’en foutent royalement… Bref, ça sent le greewashing un peu quand même…