La Voie lactée captée depuis la plage du Grand Crohot

C’est un spectacle qui ne s’apprécie pas tout à fait à l’oeil nu. Mais grâce à des conditions particulières : ciel dégagé et absence de lune, notre journaliste Corentin Coullaud a réussi à capter ces magnifiques images de la Voie lactée depuis la plage du Grand Crohot à Lège Cap-Ferret.

Des images que l’on partage avec vous aujourd’hui alors que les élus du Sybarval poursuivent la démarche de label RICE – Réserve Internationale de ciel étoilé. Un point d’étape était présenté ce jeudi à l’issue du conseil syndical.

©Corentin Coullaud
Label RICE


Dans le cadre du plan climat air énergie entré en vigueur en décembre 2018, le Bassin d’Arcachon s’est inscrit dans une volonté de protéger la biodiversité avec un label RICE (Réserve internationale du ciel étoilé).

Le projet porté par le Parc naturel Régional des Landes de Gascogne est relayé par le Sibarval qui par convention est venu étendre le périmètre aux communes non membres du parc que sont Lège Cap-Ferret, Andernos, Arès, Arcachon, La Teste de Buch et Gujan-Mestras.

La première étape consistait en un diagnostic de la pollution lumineuse sur l’ensemble du périmètre (Landes et Bassin d’Arcachon). Il en résulte logiquement une pollution liée à la densité de population plus forte sur le Bassin d’Arcachon que sur les Landes. Le projet prévoit donc la création d’une zone coeur depuis laquelle la Voie lactée serait visible. Cette zone coeur serait située dans les Landes, tandis que le Bassin d’Arcachon entrerait dans une zone tampon pour limiter les effets d’incidence.

L’objectif reste malgré tout de limiter la pollution lumineuse. Si le projet est validé, des exigences de rénovation de l’éclairage public seront à mettre en oeuvre: orientation de la lumière vers le sol et non le ciel, intensité de la lumière mais aussi température de couleur plus chaude.

Aucune étude n’a encore révélé l’impact effectif de la pollution lumineuse du territoire sur la biodiversité mais une telle initiative pourrait favoriser sensiblement le développement de la faune nocturne.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
thy
thy
3 années il y a

bravo pour les photos , j’ai vecu 14 ans au grand crohot dans les années 1954 a 1968