« La mer en débat » : première escale sur le Bassin d’Arcachon

Protection de l’environnement marin, relations terre-mer, tourisme et activités de loisirs, recul du trait de côte, risque de submersion, avenir des pêches et de la conchyliculture, extraction de granulats, activités portuaires, zones de reproductions et de nourriceries avicoles, réchauffement de l’eau, projet d’aquaculture, besoins énergétiques…la façade maritime
Nouvelle-Aquitaine fait aujourd’hui face à de multiples défis.

Alors que la France se prépare à planifier son espace maritime métropolitain d’ici à 2050, la commission nationale du débat public (CNDP) organise un débat public d’ampleur, “La mer en débat”. Tous les Français, habitants ou non du littoral, sont invités à participer pour s’informer, débattre et ainsi, prendre part à l’élaboration des choix qui seront faits en 2024.

Ces décisions portent sur le partage de l’espace maritime, les conditions de développement de l’éolien en mer et sur les moyens de protéger la mer et la biodiversité marine. A cette occasion, des événements publics sont organisés sur les différentes façades maritimes de l’Hexagone et de la Corse.

La façade Sud-Atlantique s’étend sur un linéaire d’environ 700 kilomètre, Les enjeux et projets liés à l’avenir de l’Océan, et plus particulièrement de la façade Sud-Atlantique,
doivent être portés à la connaissance de toutes et tous :


● Quel état écologique de l’océan et du littoral ?
● Que doit-on préserver et comment en Nouvelle-Aquitaine ?
● Quelle place pour la faune et la flore ?
● Comment s’adapter à la montée des eaux, au recul du trait de côte et au risque de
● submersion marine ?
● Quel devenir pour les activités touristiques et de loisirs ?
● Quel avenir pour les pêches et la conchyliculture ?
● Quelle évolution pour le transport maritime ?
● Que penser de l’objectif de l’État d’atteindre, d’ici 2050, 7 à 11 gigawatts de puissance installée par des éoliennes en mer (*1 gigawatt =70 éoliennes) sur la façade de Nouvelle Aquitaine ?


Une première escale dans le Bassin d’Arcachon


Entre le 8,9 décembre et le 17 janvier, la Nouvelle-Aquitaine ouvre dans le Bassin d’Arcachon, le débat public avec plusieurs rendez-vous auxquels le grand public est convié pour s’informer, donner son avis et débattre.


Vendredi 8 décembre / 18h-22h – Salle des Expositions – Arès
Atelier débat et table ronde : « Tourisme / qualité des milieux / conchyliculture »

En présence de Xavier de Montaubouin, chercheur en écologie, labo EPOC, Hervé CAROFF, Directeur délégué adjoint du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon, Olivier Laban, Président du Comité régional de la conchyliculture Arcachon Aquitaine, Xavier Chevillot, directeur de la SEPANSO gestionnaire de la réserve du banc d’Arguin, Claude Pascal, Président de l’association des plaisanciers du bassin d’Arcachon…

  • Quelles conditions de coexistence avec les milieux naturels et comment mieux respecter leurs dynamiques propres ?
  • Comment s’adapter au recul du trait de côte et au risque de submersion marine ?
  • Faut-il changer de modèle de tourisme ? Avec quels impacts ?
  • Quel avenir pour les pêches et la conchyliculture au regard de la situation environnementale ?

Samedi 9 décembre / 14h30-17h – Bateau le ASKEA – Petit port de plaisance – Arcachon
Croisière conférence-débat animée par les scientifiques de « Terre et Océan »


Animée par les scientifiques de « Terre et Océan », les enjeux du Bassin au regard des évolutions et de la transition climatique, à bord du Bateau le ASKEA.

Samedi 9 décembre / 20h30 – Cinéma la Dolce Vita Andernos-les-Bains
Ciné débat sur le film « L’océan vu du cœur » et débat animé par les scientifiques de « Terre et Océan »

Projection du documentaire “l’océan vu du cœur », (suite du documentaire La Terre vue du cœur avec Hubert Reeves) suivi d’un débat animé par les scientifiques de « Terre et Océan » au Cinéma La Dolce Vita à Andernos.

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires