Le crossminton a le vent en poupe avec Coccispeed

Dimanche, l’association gujanaise Coccispeed organisait son tournoi annuel de crossminton. Une compétition conviviale qui comptait pour le classement de la fédération française de crossminton. Coup de projecteur sur ce sport méconnu et sur cette association dont le nombre de licenciés ne cesse de progresser.

Le crossminton est une discipline récente inventée en Allemagne. Anciennement appelée speed badminton, elle fait la synthèse entre différentes disciplines que sont le badminton, le tennis et le squash. La spécificité de ce sport, très rapide et très fun, est qu’il n y a pas de filet. Le terrain est constitué de deux carrés de 5,50 m2 avec une distance de 12,80m entre chaque court. Tant que le volant, appelé speeder, est dans le court et n’est pas tombé le jeu continue ! La raquette ressemble un peu à celle du squash en plus grand.

 

Le club gujanais Coccispeed a été créé en 2011. Depuis le nombre de licenciés ne cesse d’augmenter et l’association propose désormais 4 créneaux d’entrainement hebdomadaires à Chante Cigale au Lycée de la Mer.
C’est justement au lycée de la Mer qu’avait lieu dimanche, comme chaque année, le tournoi interne de Coccispeed qui compte également pour le classement de la fédération française de crossminton.

Ce week-end, 11 licenciés étaient réunis pour une journée de compétition dans la bonne humeur. D’année en année, le niveau du club augmente et que les résultats des rencontres sont de plus en plus serrées !

Voici le palmarès du tournoi de dimanche dernier :

– 1er Yoan Amestoy qui est aussi Président de Coccispeed (tee-shirt rouge sur la photo)
– 2ème Benoît Lesur (tee-shirt bleu)
– 3ème Bryan Bedin (tee-shirt noir)
– 4ème Camille Dubourgeois (veste noire et jaune)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires