Éphéméride // Le camp de l’Arbousier à Claouey… des centaines d’enfances marquées

En juillet 1956, Le camp de l’Arbousier à Claouey

Le tube Citroën est chargé à bloc avec enfants, parents, gamelles, tentes et bassines ! Le départ est sifflé, sans une halte, l’équipage se dirige vers la mer. Ces jeunes et ces familles banlieusards issus de milieux modestes ont besoin de vacances et de grand air.

Ils partent au camp de l’Arbousier créé à l’initiative de l’Association familiale de La Plaine d’Issy-les-Moulineaux sous le patronage du père François du Plessis. Il a signé un bail pour un terrain d’un hectare pour la somme de 10 000 francs par an (256 euros) à Jane de Boy.

Au début, l’équipement est rudimentaire, au fil des années, trois bâtiments, une cuisine, des sanitaires sont construits. L’essentiel se passe dehors et cette clairière magique dans la forêt landaise convient à tous les citadins. Garçons, filles et familles découvrent la vie en communauté sous le regard bienveillant du prêtre et de quelques animateurs, souvent formés en interne. Un conseil de camp se réunit tous les deux jours pour élaborer le séjour et veiller à l’intendance. Au programme, des promenades, une fois par semaine, le groupe part à pied vers la plage du Truc vert à pied. Les repas se prennent sur de grandes tables en extérieur toujours sous le signe du partage de l’amitié. La joie d’être ensemble et la figure charismatique du père Du Plessis marquent les centaines de personnes qui ont participé à ces séjours.

Le camp fonctionne jusqu’en 1978. Des années plus tard, ces anciens ont marqué leur attachement à ce lieu en installant une plaque commémorative. Leur jeunesse a été enrichie par cette expérience collective dans la nature.

Article de Isabelle Antonutti – Société historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires