École de la Salamandre : les élèves au plus près des libellules

Cette matinée à la découverte de ce très bel insecte des milieux aquatiques a permis aux enfants de découvrir, ou re-découvrir cette espèce protégée.

Les jeunes naturalistes en herbe ont pu en apprendre plus sur la vie d’une libellule, les observer de près et même rechercher leurs exuvies (la dernière mue des libellules) !

Un très beau moment d’échanges, de transmission, d’observation et de partage.

Depuis 2017, les étangs communaux de la Surgenne, de Beauchamp et de l’Estauleyre font l’objet d’un partenariat entre la commune, l’Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques Le Brochet Boïen et le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine, dans le but de préserver leur patrimoine naturel remarquable.

Si ces étangs renferment des fleurs sauvages rares et protégées comme l’épipactis des marais, belle orchidée protégée, c’est surtout la présence de libellules rares et menacées qui est à l’origine de ce partenariat.

En effet, trois espèces de libellules appelées « leucorrhines » semblent trouver sur les étangs miossais les conditions favorables à leur reproduction.

Ces habitats ne cessent de régresser depuis plusieurs décennies, du fait du drainage mais aussi des changements climatiques (canicule, sécheresse et baisse des nappes phréatiques). Dans ce contexte, ces trois étangs pourront revêtir, dans un futur proche, une importance particulière.

Plus profonds et moins dépendants de la nappe phréatique, ils seront probablement plus résilients face aux aléas climatiques et pourraient permettre à ces espèces de se maintenir.

À Mios, c’est notamment la Leucorrhine à large queue (leucorrhinia caudalis) qui concentre toutes les attentions. L’étang de la Surgenne fait partie des 10 derniers sites où l’espèce est régulièrement observée dans le sud-ouest. C’est pourquoi, la commune s’est rapprochée du Conservatoire d’Espaces Naturels de Nouvelle-Aquitaine, qui met en œuvre un plan de gestion sur 5 ans pour cet étang : actions de protection, suivi et restauration des milieux naturels. La pêche étant une activité majeure à la Surgenne, ce plan de gestion tient compte de la nécessité d’allier usages de pêche et conservation de la biodiversité. Ces opérations sont cofinancées par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, le Département de la Gironde et la mairie de Mios.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Flaner dans les…
Flaner dans les villages ostréicoles
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Se balader sur les…
Se balader sur les pistes cyclables
01-31décembre
Loisirs - 8:00 ⋅ 19:00
Lège-Cap ferret
- Découvrir les sites…
Découvrir les sites naturels
03-31décembre
Culture
Arcachon
- Carnet d’énigmes…
Carnet d’énigmes spécial enfants
Guidés par Archy l’écureuil et accompagnés de leurs parents, les enfants partent à l’aventure pour résoudre les mystères de la Ville d’Hiver. Une récompense sera au rendez-vous en cas de bonne réponse à l’énigme finale. Conseillé de 7 à 13 [...]
10-03novembre
Culture - 10:30 ⋅ 11:45
Gujan Mestras
- Une escale à Larros
Une escale à Larros
Entres cabanes pittoresques, chantiers navals, bateaux traditionnels, coquilles d’huîtres ici et là… et le Barbot bien entendu, vous êtes tout simplement ailleurs ! Appréciez l’authenticité du Port de Larros et découvrez le patrimoine maritime: mélange de modernisme et de traditions. [...]
12-31octobre
Culture
Gujan Mestras
- Si la Hume…
Si la Hume m’était contée
Quartier balnéaire de Gujan-Mestras depuis la création du Syndicat d’Initiative en 1927, L a Hume a pourtant une histoire beaucoup plus ancienne. Nous découvrirons comment ce quartier, pauvre et isolé au début du 20ème siècle, a évolué pour devenir ce [...]
13-02novembre
Culture
Gujan Mestras
- Gujan-Mestras…
Gujan-Mestras insolite
Il est des coins cachés, ou des lieux qui gardent tout leur mystère. Un nom qui intrigue, un lieu mystérieux, un chemin dérobé qui propulse à une autre époque. Nous partirons à la découverte de tout ces lieux connus, mais [...]