Bassin d’Arcachon : l’or noir coulera jusqu’en 2040

À des centaines de mètres de profondeur, les sols du Bassin d’Arcachon regorgent de pétrole. La compagnie Vermilion l’exploite depuis 16 ans et pourra poursuivre son travail jusqu’en 2040. L’Etat français vient de lui accorder le renouvèlement de sa concession des Tamaris entre Gujan-Mestras et le Teich.

Si le Sud-Ouest n’est pas réputé pour sa richesse pétrolière, 1000 litres brut de pétrole quotidien peuvent être extraits du puits du Bassin. La société canadienne exploite d’ailleurs huit concessions dans le Sud-Ouest ce qui la place au premier rang des producteurs de pétrole en France.

Les préoccupations environnementales

La filiale française Vermilion a décidé de prendre les devants pour ne pas risquer, en procédant à des opérations de forage, d’impacter défavorablement les nappes superficielles.

Il est à rappeler que sur le Bassin d’Arcachon comme partout ailleurs en France, l’exploitation d’hydrocarbures sera prohibée d’ici 2040 du fait de la loi Hulot.

Article de Baptiste Ternisien

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hélène
Hélène
11 mois il y a

Comment se fait-il que ce soit une société canadienne qui exploite un gisement français ? Il n’y a pas de société.compztente en France où au moins en Europe ?