Bassin d’Arcachon : À vol d’oiseau, au fil des saisons…

Printemps, été, automne, hiver, notre la réserve ornithologique du Teich et ses habitants 🦢 (qu’ils soient de passage ou résidents permanents) vivent au rythme des saisons…Installez-vous confortablement et laissez vous transporter à vol d’oiseaux sur le #bassindarcachon, à travers cette courte vidéo✨!

D’ailleurs, saviez-vous que c’est en hiver que la Réserve accueille le plus d’espèces à observer ?

La réserve du Teich: le paradis des observateurs d’oiseaux depuis 50 ans !

Située sur la commune du Teich, la Réserve est un lieu réputé en France pour observer ces bizarreries de l’ornithologie ! Elle est ouverte toute l’année, et accueille près de 328 espèces d’oiseaux entre boisements, roselières, prairies, marais maritimes et lagunes !

Sédentaires, hivernants, migrateurs partiels ou complets … le peuplement est modifié au fil des saisons et des marées. Ce résultat spectaculaire pour un site aussi restreint témoigne de la valeur d’un lieu qui offre de multiples ressources aux oiseaux traversant la région.

Ces observations sont parfois uniques, il ne faut donc pas s’attendre à retrouver les espèces Très Rares (TR) à chacune des visites. La “liste des oiseaux observés sur la Réserve Ornithologique du Teich de 1972 à 2023” est en perpétuelle construction !

La Réserve agit de manière très active pour la conservation des oiseaux sauvages qui la fréquentent, en particulier sur les espèces rares ou menacées qui font l’objet de politiques de protection à l’échelle Nationale ou Européenne. Elle est ainsi reconnue d’Importance Internationale pour la survie de plusieurs oiseaux de rivage et accueille des mammifères menacés et des habitats d’Intérêt Communautaire.

Sur la route des oiseaux migrateurs

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Design sans titre 2023 11 30T121323.711 - Bassin d'Arcachon
© Réserve Ornithologique du Teich

Le Bassin d’Arcachon est au cœur d’un des plus importants couloirs migratoires de la planète : le couloir migratoire Est-Atlantique, emprunté chaque année par des dizaines de millions d’oiseaux venus des terres nordiques (Europe du Nord, Russie, Sibérie, Islande, Groenland, Canada…). Une grande partie de ces oiseaux transite chaque automne par la France pour rejoindre le bassin méditerranéen ou l’Afrique. 

Vu du ciel, le Bassin d’Arcachon forme une cassure facilement identifiable sur le trait de côte. La diversité de ses milieux offre des ressources indispensables aux canards, spatules blanches, oies ou limicoles qui migrent par escales et doivent se reposer et se nourrir tout au long de leurs longs et périlleux voyages.

Le Bassin abrite le plus grand herbier de zostère naine d’Europe et d’importants herbiers de zostère marine : un habitat qui joue un rôle de refuge et de nourricerie pour les poissons, la seiche, l’hippocampe, la crevette… et pour les bernaches cravant qui hivernent chaque année par dizaines de milliers sur le Bassin : plus de 18 000 en 2023 !

2 périodes de migration à distinguer :

  • La migration prénuptiale (« avant les noces ») ou migration de « printemps » ou encore « de remontée », qui s’étire de fin janvier (Oie cendrée, Canard Pilet,…) à début juin.
  • La migration postnuptiale (« après les noces ») ou migration « d’automne » ou encore « de descente », qui débute en juin pour s’épuiser en décembre. Bien entendu, le déplacement d’un maximum d’espèces a lieu dans la période médiane de chacune des migrations (mars-mai et septembre-novembre).

Durant ces deux phases de la vie des migrateurs, des dizaines de milliers d’oiseaux peuvent fréquenter la Réserve pour quelques heures ou quelques jours. Ces deux périodes sont celles où la diversité est la plus forte sur le site, et il est fréquent de contacter plus de 100 espèces au cours d’une visite. C’est aussi lors des migrations que l’on a le plus de chances d’observer des oiseaux rares, venus de la lointaine Amérique ou de l’Asie centrale. Mais comme partout dans la nature, rien n’est acquis par avance, et bien des paramètres viendront modifier les « prévisions » des meilleurs naturalistes quant à la « programmation » du passage ou de l’escale de ces oiseaux.

De la quiétude de l’automne & de l’hiver…

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Design sans titre 2023 11 30T115532.492 - Bassin d'Arcachon
Echasse blanche/ Barge à queue noire / Bécassine des Marais – © Erick LAUCHER / Marion DAL BELLO

The place to be : c’est LA phase de l’année où l’on rencontre les plus grandes concentrations d’oiseaux sur la Réserve ! Une saison particulièrement intéressante pour observer les espèces dites « hivernantes », qui se rassemblent en vols spectaculaires sur les plans d’eau de la Réserve !

On observe dès l’automne des rassemblements de Bécasseaux variables, Courlis cendrés, Avocettes élégantes ou Barges à queue noire. Ces oiseaux dits « limicoles » se nourrissent sur l’estran à marée basse et sur la Réserve à marée haute. C’est aussi le moment de venir observer le plumage subtil des Sarcelles d’hiver : le plus petit de nos canards de surface.

Les migrateurs du nord et de l’est de l’Europe s’arrêtent en nombre pour passer l’hiver dans la Réserve. Cette période dite « d’hivernage » débute pour certains en octobre et s’étend jusqu’en mars pour d’autres : les oiseaux ne se déplacent que sur de courtes distances, essentiellement pour s’alimenter.

… à l’effervescence du printemps & de l’été 

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Avocette elegante juvenile par Amandine SOYEZ - Bassin d'Arcachon
Avocette élégante juvénile – © Amandine SOYEZ

88 espèces nichent ou ont déjà niché sur les 110 hectares de la Réserve : au printemps, les 20 observatoires du parcours donnent à voir les jeunes oiseaux de la naissance à l’envol.

Comme le veut l’adage, le printemps est la saison des amours ! Et ce n’est pas le Pic Epeiche, le Héron Cendré ou encore le Goéland marin qui vous diront le contraire. La période de nidification s’étend de la fin janvier, dès lors que les premières Cigognes blanches rejoignent leurs nids, et jusqu’à la fin août avec l’envol des derniers poussins de Râle d’eau nés sur la Réserve.

Les passereaux sont particulièrement fréquents, des plus communs à l’instar du Rougegorge, jusqu’aux plus rares comme la Gorgebleue à miroir blanc.

Elle culmine cependant pour la majorité des espèces entre avril et juin. La plupart des espèces sont très discrètes durant cette période de reproduction, néanmoins plusieurs laissent admirer leur progéniture de très près au public, depuis les observatoires ou les sentiers : Mouettes rieuses, Echasses blanches, Petits Gravelots, Milans noirs, Tadornes de Belon…!

Principales espèces :

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Design sans titre 2023 11 30T114821.806 - Bassin d'Arcachon
© Joris GRENON

Oiseaux : Echasse blanche, Avocette élégante, Spatule blanche, Cigogne blanche, Martin pêcheur, Gorgebleue à miroir de Nantes, Courlis cendré, Chevalier gambette, Rousserole effarvatte, Millan noir, Faucon hobereau, Bouscarle de Cetti, Torcol fourmilier, Bécasseau variable, Canard souchet, Canard colvert, Vanneau huppé, Huppe fascié, Loriot d’Europe, Héron cendré, Aigrette garzette, Grande aigrette, Balbuzard pêcheur, Busard des roseaux, Râle d’eau, Hypolaïs polyglotte, Bécassine des Marais, …
à retrouver dans le Carnet d’observation des oiseaux de la Réserve !
Mammifères : Loutre d’Europe, Genette commune, Rat des moissons …
Poissons : Mulet porc …
Reptiles : Cistude d’Europe, Lézard à deux raies …
Plantes : Jonc, Tamaris, Phragmite

Un site adapté à la photographie :

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Design sans titre 2023 11 30T113634.927 - Bassin d'Arcachon
© Marion Dal Bello

Le site est devenu une destination privilégiée pour les photographes professionnels ou amateurs. Ses atouts principaux sont : la diversité des paysages et des espèces, la régularité d’un spectacle potentiel tout au long de l’année, la proximité parfois déconcertante des oiseaux, leur croissante habitude du public et la conception des observatoires.

Le site du Teich a été récemment reconnu comme le 7eme meilleur site en Europe pour l’observation des oiseaux, et le 1er en France par la communauté des Birdwatcheurs !

Visiter la Réserve :

La visite de la Réserve Ornithologique du Teich se fait à pied, le long d’un sentier en boucle de 6km. Le cheminement est très accessible, même en chaussures de ville. Un minimum de 3 à 4 heures est à prévoir pour faire le tour du site tout en observant les oiseaux. Un raccourci est possible pour les personnes se déplaçant avec difficulté ou avec des enfants en bas âge (environ 2,5 Km).

20 cabanes d’observation ponctuent le sentier aux endroits les plus favorables pour voir les oiseaux. Réparties environ tous les 300m, elles permettent une visite confortable quel que soit le temps (pluie, froid, chaleur). 4 points de vue surélevés proposent une vision sur les paysages de la Réserve Ornithologique du Teich ou de ses abords.

Bassin d'Arcachon : à vol d'oiseaux ! - Design sans titre 2023 11 30T121716.256 - Bassin d'Arcachon
© Réserve Ornithologique du Teich

Quand venir ?

La Réserve est ouverte tous les jours sauf le 25 décembre. Avant de venir, penser à vérifier les horaires de marée : les oiseaux sont plus nombreux à marée haute !

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires