60 nids d’hirondelles installés ce weekend chez des particuliers

Des citoyens et des hirondelles : dernière phase du projet de protection des hirondelles pour et par les habitants de Mios et de Gujan-Mestras


Depuis le printemps 2021, la LPO a coordonné un projet de protection des hirondelles sur les Villes de Mios et Gujan-Mestras en impliquant les habitants, afin de faire (re)découvrir ces oiseaux en déclin, et de mener des actions concrètes de protection en faveur de ces messagères du printemps.


Le projet s’est déroulé en 3 parties :

  1. Une enquête participative et scientifique menée par les habitants pour localiser précisément les nids d’hirondelles,
  2. Des ateliers dans les centres de loisirs pour fabriquer avec les jeunes plus de 60 nids artificiels,
  3. L’animation d’un groupe d’habitants réunis autour de la question : où et comment poser ces nids artificiels ?

Ainsi, les habitants ont réfléchi à la manière de sensibiliser leurs concitoyens pour trouver des lieux appropriés en fonction des résultats de l’enquête.


La dernière action du projet : la pose des nids chez des particuliers


Ce week-end, les 19 et 20 février, a eu lieu la dernière partie du projet : la pose des nids chez les particuliers s’étant manifestés pour les accueillir.

L’animation de ce réseau d’habitants aura permis un fort ancrage de ce projet sur les territoires et permettra d’assurer le suivi du succès des nids lors des printemps à venir.Un projet financé par la Fondation Nature & Découvertes, la Région Nouvelle-Aquitaine et les Villes de Mios et Gujan-Mestras.

©Fabrice Cahez
Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
BOBCLUC
BOBCLUC
11 mois il y a

Bonjour,
Voulez-vous venir installer des nids à Biarritz, on aimerait bien

Hélène
Hélène
11 mois il y a

Il y a plus de 10 ans, j’ai acheté 2 nids auprès de la LPO mais faute de bénévole pour les installer, j’en ai fait.tomber un qui s’est complètement dépapioté et apparemment ai l’autre posé l’autre trop bas car aucune messagère du printemps ne l’a honoré Trop dommage