1

Une permanence pour les agriculteurs à la sous-préfecture

Face à la crise que traverse le secteur agricole, le préfet Étienne GUYOT a réuni ce mercredi 28 février les sous-préfets, l’ensemble des services concernés (DRFIP, DDTM, le DDPP et l’OFB) et le conseiller départemental à l’accompagnement des entreprises en difficulté. Des permanences multi-administrations permettant d’apporter un traitement individualisé à chaque agriculteur en difficulté sont mises en place au sein de chaque sous-préfecture.

Il a été convenu que ces « permanences agricoles » ouvriraient dès ce vendredi 1er mars 2024 puis tous les vendredis de 14h à 16h. Sur le Bassin d’Arcachon, la permanence se situe au sein de la sous-préfecture au 55 Boulevard du Général Leclerc à Arcachon.

Les agriculteurs sont reçus sans rendez-vous par le sous-préfet ou le secrétaire général de la sous-préfecture, ou par le chef du service agriculture, forêt et développement rural à la DDTM.

En complément, une permanence téléphonique est maintenue avec le conseiller départemental à l’accompagnement des entreprises en difficulté du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 16h au numéro de téléphone 06 17 22 70 81.

Ces permanences visent à permettre une prise en charge personnalisée des agriculteurs et un échange sur toutes les difficultés que rencontrent les exploitants, avec l’objectif de résoudre rapidement les problèmes soulevés.

« Comme le Gouvernement s’y est engagé, tout exploitant agricole ou viticole doit pouvoir trouver, en proximité, une écoute personnalisée et une solution rapide aux difficultés rencontrées ».

Étienne GUYOT, Préfet de la Gironde