1

Submersion : la Gironde en vigilance orange ce dimanche

Mise à jour 11/02 à 17h30

Suspension temporaire de l’activité du service d’urgences de l’Hôpital Privé Wallerstein du 11 février 2024 à 8 heures au 12 février 2024 19 heures.

Suite aux différents épisodes de vagues submersion, l’Hôpital Privé Wallerstein a subi une inondation rendant inaccessible les services d’urgences, de chirurgie et d’imagerie. Le plan blanc a été déclenché par la direction de l’établissement en début de matinée.

Une cellule de crise autour de la direction de l’établissement s’est réunie en présence du SDIS33, de la gendarmerie et du maire d’Arès.

En concertation avec la préfecture, l’agence régionale de santé et le SAMU 33, la cellule de crise a validé l’organisation suivante :

  • Suspension temporaire du service des urgences du 11/02/2024 8h00 au 12/02/2024 19h00,
  • Transfert des patients vers les unités adaptées non impactées par l’inondation,
  • Suspension de l’activité d’imagerie jusqu’à retour à la normale,
  • Report des programmes opératoires et ambulatoires des lundi 12/02 et mardi 13/02.

Pour toute situation d’urgences, avant de se déplacer sur l’établissement, les usagers sont invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée.

Pour toute information complémentaire, concernant les patients présents ou les prises en charge à venir sur les prochains jours, le standard de l’hôpital privé Wallenstein d’Ares est joignable 24H/24 au 05.56.03.87.00.

Mise à jour 11/02 9h

Point de situation de ce dimanche matin.
Des quartiers du Bassin se réveillent sous l’eau.

Plusieurs zones sont sinistrées à Arcachon et Gujan-Mestras. (Informations susceptibles d’évoluer)

A 05h00, on observe les hauteurs significatives de vagues au Cap Ferret de 5.9m (source Météo France).

La vigilance orange « vagues-submersion » est toujours prévue jusqu’à 12h (Météo France bulletin de 6h du 11/02).

(photos ci dessus prises ce matin peu avant 8h dans le quartier de l’Aiguillon)

Samedi 10/02 17h

Au vu des informations transmises par Météo-France, la Préfecture du Département informe que la Gironde est placée en vigilance ORANGE pour les phénomènes de vagues submersions.
L’alerte est valable du dimanche 11 février 2024 à partir de 0h00 et jusqu’à 10h00 pour l’ensemble des communes littorales.

Les vagues seront puissantes et les niveaux d’eau élevés avec une forte surcote et un coefficient de marée de 107 pour la pleine mer du matin à 5h20. Des submersions par débordements ou franchissements de paquets de mer pourront avoir lieu sur les zones exposées du littoral. Une érosion supplémentaire des secteurs déjà fragiles pourra également être observée.

Une accalmie est attendue l’après-midi. Pour la deuxième marée de la journée (coefficient 109), le département restera néanmoins placé en vigilance vagues-submersions de niveau jaune.

Le Préfet invite la population à la plus grande vigilance et au respect des recommandations de sécurité.

Les recommandations pour les habitants :

  • Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias;
  • Évitez de circuler en bords de mer, à pied ou en voiture ;
  • Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées;
  • Ne vous engagez pas sur une chaussée inondée ;
  • Ne prenez pas la mer, ne pratiquez de sport nautique et ne vous mettez pas à l’eau ;
  • Protégez les portes, fenêtres et volets en front de mer ainsi que vos biens susceptibles d’être inondés ou emportés ;
  • Surveillez la montée des eaux ;

Les recommandations pour les professionnels de la mer :

  • Soyez prudents si vous devez sortir ;
  • Avant l’épisode, vérifier l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord ;
  • A bord : portez vos équipements de sécurité (gilets,…)
  • Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l’eau même d’un point surélevé
  • Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer)

Photos ci-dessus prises au port de Biganos et de Grand Piquey)

(Photos ci dessous prises aux ports d’Arès et de Biganos)