1

Octobre rose: Une vague de solidarité à Mios.

À l’occasion d’octobre rose, la ville de Mios s’est mobilisée dans le but de soutenir les femmes atteintes de cancer du sein.

Depuis 4 ans, Cédric Pain, maire de Mios entouré des élus à la culture, mais aussi les miossais et les miossaises, apportent tous ensemble leur soutien à l’association LISA (l’Institut du Sein d’Aquitaine), dont la médiathèque «Claire Betcher», à l’initiative de ce mouvement, est partenaire.

Cette année, LISA, association de la clinique Tivoli, créée pour soutenir les patientes atteintes de cette maladie, et la ville de Mios, ont travaillé main dans la main pour élaborer des créations coutures qui seront utiles aux patientes recevant des soins.

Des coussins en forme de coeur sont destinés à soulager les douleurs des femmes ayant subit des mastectomies en les plaçant sous le bras des patientes. LISA réalise aussi des bandeaux pour protéger les sourcils des patientes qui subissent une chimiothérapie, sur lesquels on place des poches de glace que les infirmières peinaient à faire tenir en place auparavant.

Des prototypes ont été créés en 2021 et validés en 2022 par les professionnels de santé, ainsi qu’une trentaine de coussins coeur et plus de cinquante bandeaux à sourcils.

Cette mobilisation s’est accompagnée par la vente d’objets au profit de l’association sur tout le mois d’octobre ce qui a permis de récolter 215,90€ qui ont été remis à Elisabeth Perron, représentante de l’association LISA.

À ce jour, la ville et l’association travaillent ensemble sur de nouveaux prototypes coutures qui aideront dans le futur à contribuer au bien-être des patientes.

Article : Carla Sarazin.