L’Hôpital d’Arès renforce les urgences durant l’été 2024

 

Fort du succès de l’expérimentation menée durant l’été 2023, l’Hôpital Privé Wallerstein à Arès annonce la mise en place d’une quatrième ligne de Service d’Accueil des Urgences (SAU) pour la période estivale, du 6 juillet au 1er septembre inclus 2024.

Cette initiative vise à renforcer l’équipe médicale et paramédicale des urgences, à réduire le temps d’attente en traumatologie et à améliorer la prise en charge des patients du nord du Bassin d’Arcachon, du sud du Médoc et de l’ouest bordelais.

Une équipe renforcée pour des urgences fluidifiées

Établissement de proximité avec une obligation de service public, l’Hôpital Privé Wallerstein dispose toute l’année de trois lignes d’urgence : une ligne SMUR en 24h, une ligne SAU (Service d’Accueil des Urgences) en 24h et une troisième ligne SAU de 12 heures. Cette organisation permet de répondre efficacement aux besoins médicaux des habitants du territoire. 

En période estivale, l’afflux de touristes et l’augmentation de l’activité nécessitent une adaptation des moyens. C’est pourquoi, cet été, une quatrième ligne SAU de 12 heures, assurée par un urgentiste, dédiée au circuit court, sera ajoutée et ouverte tous les jours de 9 heures à 21 heures en juillet et en août. 

« Cette initiative permettra une gestion plus rapide des cas de traumatologie, réduisant considérablement le temps d’attente des patients et désengorgeant ainsi le service des urgences ». 

Direction de l’établissement 

Des investissements en technologie et en personnel

En collaboration avec le service de radiologie et pour accompagner ce renforcement, l’Hôpital Privé Wallerstein a investi dans un logiciel de radiologie augmentée par l’Intelligence Artificielle (IA). Ce système avancé est capable de détecter des fractures invisibles à l’œil nu, offrant ainsi une prise en charge moderne et précise des patients. Cette technologie de pointe est essentielle pour améliorer le traitement efficace des traumatologies, permettant aux urgentistes de disposer rapidement d’informations fiables pour orienter les patients vers les soins appropriés.

En outre, un médecin orthopédiste et un radiologue d’astreinte seront présents pour améliorer cette prise en charge et assurer la continuité des soins spécialisés. Les patients nécessitant une intervention orthopédique pourront être convoqués pour une consultation ou hospitalisés le lendemain pour poursuivre leur prise en charge. 

Une réponse adaptée aux besoins saisonniers

« Ce dispositif, testé avec succès l’été dernier, a été expérimenté à nouveau en mai 2024 lors des grands week-ends, confirmant son efficience et son impact positif sur la gestion des urgences. « 

Transformer en PDFImprimer la page
FacebookLinkedInShare

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires