1

Éphéméride // C’était un 28 juillet : Jacques Brel chante à Andernos

Le jeudi 28 juillet 1966 Jacques Brel chante au Miami à Andernos

Brel était arrivé l’après-midi, fatigué des tournées incessantes, bientôt il allait faire ses adieux à la scène. C’était déjà la 8ème fois qu’il se produisait à Andernos. Comme partout ailleurs, dès que la location avait été ouverte, toutes les places s’étaient arrachées. 1200 à 1400 spectateurs pouvaient assister au concert.

À 20h45, le Miami est plein, la première partie commence et la salle se chauffe. Brel arrive. Avant d’entrer en scène, il s’est échauffé, a assoupli ses muscles comme un sportif puis il a plongé dans le trou noir de la scène pour son tour de chant.

Le Miami est un superbe music-hall qui a accueilli de nombreux artistes, chanteurs, jazzmen, humoristes. Tous les grands noms de la chanson française y font escale il est idéalement situé sur les tournées de la côte Atlantique entre les Sables d’Olonne, Arcachon puis Biarritz. Richard Antony, Claude François, Line Renaud, Fernand Raynaud, Jean Ferrat se sont produits dans cette salle, Gilbert Bécaud est venu 11 fois entre 1954 et 1969. Le Miami a connu plusieurs vies, un premier bâtiment a été construit dans le style colonial devant la jetée d’Andernos en 1932, son propriétaire est René Baché, cafetier bordelais. Il a ensuite été agrandi pour devenir un grand ensemble avec plusieurs activités festives. C’est d’abord un café dancing, un café, un restaurant avant de devenir un music-hall puis un casino en 1955 et enfin un cinéma est ajouté. Cet espace ludique, idéalement situé face au Bassin, était très apprécié par les vacanciers qui le fréquentaient à plaisir pour jouer, danser, diner et écouter des concerts.

À la fin des années 80, le bâtiment est démoli et remplacé par un immeuble d’habitation et un restaurant.

Article de Isabelle Antonutti, Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch