1

Atua Cores, la mousse pour le surf… et bien d’autres produits

Alexis Bernard est le gérant de la société ATUA CORES. Cette entreprise située dans le Parc Mios Entreprise a été crée en 2005 et rachetée par Alexis et son épouse Natalia en 2020.

La société est exclusivement dédiée à l’usinage et à la découpe des mousses des planches de surf. Equipée de machines dédiées, l’entreprise est en mesure de développer un pain de mousse sur mesure, le noyau de la planche. Ces mousses sont à destination de shapers amateurs ou professionnels.

Atua Cores propose également une activité commerciale de vente en ligne des produits nécessaires à la fabrication de planche : résine epoxy, fibre de verre, fibre de lin, matériel de ponçage.

Via son site internet, atuacores.com livre ses produits partout en Europe : Irlande, Allemagne, Lettonie…

Au fur et à mesure de la prise en main de la société, Alexis et Natalia ont réalisé qu’il y avait des leviers de développement. Après une rencontre avec les dirigeants du Palais de la Bourse à Bordeaux ils ont développé une activité de lettrage événementiel. Aujourd’hui les prestations s’accumulent pour habiller des scènes ou différents événements. L’entreprise compte déjà quelques références notables : le Palais de la Bourse ou encore la CCI de Bordeaux.

La politique d’Atua Cores est de ne rien jeter. La principale vertu du polystyrène expensé est qu’il peut être réutilisé. Toutes les chutes de l’entreprise sont revalorisées par leur fournisseur. Les mousses sont récupérées, broyées, et réintégrées à petite dose dans le nouveau polystyrène. Ce polystyrène sera utilisé pour d’autres applications : industrie du bâtiment ou de l’automobile par exemple.

Alexis a à coeur de travailler de plus en plus avec des produits propres et respectueux de l’environnement. Sur certaines mousses, ils travaillent donc avec des fabricants français qui ont réussi à mettre au point un polystyrène provenant de la biomasse. Les billes de polystyrène issues des produits pétroliers sont remplacées par des billes composées de déchets verts compactés.

L’équipe de trois personnes souhaite se développer. Pour cela, elle relève régulièrement de nouveaux challenges. Ils n’ont pas hésité dernièrement à fabriquer 30 mousses pour des surfs électriques…